^

Fabricant

LUBE INDUSTRIES Srl Via dell’industria, 4 - Treia (MC) - Italia

 

Dénomination marchande

Meubles de cuisine modèle LUNA

 

Avertissement

Cette fiche produit est fournie conformément aux dispositions du décret-loi n° 206 du 6 Septembre, 2005 «Code de la consommation".

 

Matériaux Utilisés - Plaqué

Portes et faces tiroirs

Porte composée d'un support en particules de bois (classe E1) épaisseur 22 mm plaqué chêne européen ou noyer canaletto selon la finition, bordure sur 3 côtés avec colle polyuréthane et bord bois ép. 10/10 monocouche brossé en chêne européen ou précomposite + essence de finition noyer canaletto.
La poignée est réalisée par profilage du quatrième côté de la porte et plaquée, disponible dans les versions : profil A - AS - B - D - DS - E. (Pour les tiroirs et casseroliers, uniquement versions A - AS). Cycle de peinture : fond et finition côté intérieur et extérieur acrylique mat pour toutes les finitions, pores ouverts pour la version chêne laqué Lin, Blanc, Gris royal, Gris trafic, Carbone ; teinture à l’aide de produits à base de solvants passée au chiffon et pores ouverts pour la version Chêne teinté Moresco et Naturel ; teinture à l’aide de produits à base de solvant nuancée et pores semi-ouverts pour la version Noyer Canaletto.

 

Portes vitrées

Cadre constitué d’un support en panneau MDF (classe E1) épaisseur 22 mm, plaqué dans les coloris des portes pleines, avec vitrage trempé de 4 mm d'épaisseur lisse mordoré ou satiné blanc.

 

Poignée

Intégrée à la porte.

 

Matériaux Utilisés - Laqué enduit

Portes et faces tiroirs

Porte de 22 mm d’épaisseur composée d'un support en panneau MDF (classe E1) avec fond enduit coloré sur la partie extérieure et sur les bords, et partie interne assortie. Finition pour intérieur et extérieur en acrylique transparent. La poignée est réalisée par profilage du quatrième côté de la porte, disponible dans les versions : profil A - AS - B - D - DS - E. (Pour les tiroirs et casseroliers, uniquement versions A - AS).

 

Portes vitrées

Cadre constitué d’un support en panneau MDF (classe E1) épaisseur 22 mm, laqué enduit dans les coloris des portes pleines, avec vitrage trempé de 4 mm d'épaisseur lisse mordoré ou satiné blanc.

 

Poignée

Intégrée à la porte.

 

Matériaux Utilisés - Laqué brillant brossé - Mat

Portes et faces tiroirs

Porte composée d’un support en panneaux de fibres MDF (classe E1) de 22 mm d'épaisseur, surfacée laquée avec fond blanc à base de résine de polyester et peinture au vernis polyuréthane catalysé aux isocyanes anti-jaunissement (finition laquée sans chrome, plomb ni cadmium). Disponibles en différentes couleurs brillantes brossées et mates, aussi en échantillon. La poignée est réalisée par profilage du quatrième côté de la porte, disponible dans les versions : profil A - AS - B - D - DS - E. (Pour les tiroirs et casseroliers, uniquement versions A - AS).

 

Portes vitrées

Cadre constitué d’un support en panneau MDF (classe E1) épaisseur 22 mm, laqué dans les coloris des portes pleines, avec vitrage trempé de 4 mm d'épaisseur lisse mordoré ou satiné blanc.

 

Poignée

Intégrée à la porte.

 



Description des composants

Structure caisson et tablettes

En panneaux de particules de bois conformes aux standards F**** (à très faible émission de formaldéhyde) de 18 mm d'épaisseur surfacés mélaminés.
Les tablettes ont 16 mm d'épaisseur et sont équipées de support incorporé avec dispositif anti-décrochage ; elles sont aussi disponibles en verre trempé (6 mm d'épaisseur) biseauté sur les bords.

 

Chant

Chant en ABS (0,5 mm d'épaisseur) collé à l'aide de colles polyuréthanes thermodurcissables (côtés du caisson) ou en stratifié (0,3 mm d'épaisseur) collé à l'aide de colles thermofusibles (tablettes).

 

Fonds

Panneaux de fibres de moyenne densité de 2,5 mm d'épaisseur (classe E1) enrobés de papier finish collé à l'aide de produits vinyliques.

 

Plans de travail

Plan en stratifié : panneau de particules de bois (classe E1) hydrofuge de 38 ou 58 mm d'épaisseur revêtu de stratifié haute pression (HPL). Pour les pans de travail réalisés dans d'autres matériaux, consulter les notices utiles.

 

Evier

En tôle d'acier inox 18/10 moulé en une seule pièce ou avec cuves électrosoudées, finition lisse ou "gaufrée". Pour les éviers réalisés dans d'autres matériaux, consulter les notices utiles.

 

Etagères

Etagère surfacée : panneau de particules de bois (classe E1) surfacé mélaminé ; chant en ABS.
Etagère plaquée : panneau de particules de bois (classe E1) plaqué en bois tranché (variant selon le modèle) et peint avec des produits acryliques/polyuréthanes.

 

Cadres

En sapin ou MDF (classe E1) plaqué en bois tranché (variant selon le modèle) ; peinture acrylique/polyuréthane.

 

Revêtement fond de protection du meuble sous-évier

En aluminium quadrillé ou en plastique peint, il protège le meuble sous-évier contre les fuites d'eau.

 

Pieds

En plastique (PVC) anti-choc, réglables en hauteur, ils sont vissés sous le meuble à l'aide de douilles sans percer le fond du caisson (on supprime ainsi tout endroit où la saleté pourrait s'accumuler et l'eau s'infiltrer à l'intérieur des caissons bas ou des sous-évier)
Ils existent aussi en aluminium, réglables et montés sur embase spéciale en profilé d'aluminium.

 

Plinthes

Elles sont disponibles en aluminium anodisé ou peint ou bien en PVC revêtu de papier mélaminé décoré avec joint supérieur et inférieur en caoutchouc.

 

Fond de caisson pour réfrigérateur

En plastique (PVC) rigide inaltérable percé au milieu pour l'évacuation d'éventuelles fuites d'eau et protéger ainsi le châssis du meuble.

 

Dosseret pour plans de travail

En aluminium ou en PVC rigide anti-chocs avec décor en stratifié.

 

Charnières

En tôle d'acier et alliage de zamak avec traitement cuivre et nickel anticorrosion, réglables dans trois directions.

 

Tiroirs et grands coulissants à sortie totale (structure intérieure)

La structure est formée soit d'un fond en particules de bois (à très faible émission de formaldéhyde conformes aux standards F****) de 16 mm d'épaisseur enrobé de stratifié gris avec côtés et arrière en tôle d'acier zinguée et peinte anticorrosion, soit la structure est intégralement en hêtre massif et en multiplis ; le coulissement a lieu sur des glissières à sortie totale avec système anti-basculement et retour automatique agissant sur les 4 derniers centimètres. En outre, le système de ralentissement de la fermeture (blu-motion) est fourni de série.

 

Egoittoirs et paniers

En fil métallique électrosoudé, ils peuvent être plastifiés avec de la résine polymère, nickelés ou chromés et revêtus d'une gaine transparente plastifiée (finition Crominox).

 

Tables

Dessus : en panneau de particules de bois (classe E1) enrobé de stratifié plastique HPL (voir plan de travail en stratifié) ou plaqué en bois tranché et fini avec des peintures à l'eau, polyuréthanes ou acryliques, ou bien en verre, en granit ou en pierre naturelle.
Cadre et piètement : en métal ou en panneaux multiplis surfacés ou plaqués avec du bois tranché variant selon le modèle.
Pieds : en métal ou en bois massif ; ils sont peints avec des produits acryliques/polyuréthanes.

 

Chaises et tabourets

Structure : métallique tubulaire peinte aux poudres thermodurcissables, ou bien en bois massif peint avec des produits à l'eau (imprégnant) et acryliques/polyuréthanes.
Assise et dossier : en matière synthétique (méthacrylate), en bois massif, en multiplis, en tissu rembourré ou bien en imitation paille.

 

Remarque :tout type de table ou de chaise est identifiée au moment de l'achat par une étiquette adhésive spéciale appliquée sur l'emballage.

 

Sécurité

Emission de formaldéhyde

Déclaration de conformité émission de formaldéhyde

Je soussigné, SILEONI PACIFICO représentant légal de la société LUBE INDUSTRIES Srl, Via dell’Industria 4 Treia (MC), déclare, sous mon entière responsabilité, que tous les composants à base ligneuse des cuisines que cette dernière produit, sont conformes à la norme suivante : UNI EN 13986:2005 “Panneaux à base de bois destinés à la construction - Caractéristiques, évaluation de conformité et marquage", uniquement pour ce qui est indiqué dans le tableau B1 de cette dernière visant les “classes de formaldéhyde E1” en application du D.M. du 10 octobre 2008 (émission de formaldéhyde < 0.1 ppm ou < 1,24 mg/l, selon la norme EN 717-1).
Je déclare en outre, que pour ce qui est des composants des structures des meubles, ils respectent pour l'émission de formaldéhyde les prescriptions de la norme JIS A 1460 pour la classification F**** (émission de formaldéhyde < 0,3 mg/l).

Treia, le 05/10/2010

 

Charges admises

Ferrures de suspension meubles hauts (fixations) : résistance maximale à la flexion jusqu'à 145 kg
Glissières tiroirs (sortie partielle) : charge max. dynamique 25 kg ; statique 40 kg
Glissières tiroirs (sortie totale) : charge max. dynamique 30 kg ; statique 50 kg
Charnières : les essais de fatigue n'ont pas fait ressortir d'affaissements particuliers après 80 000 cycles (porte 70x60 cm pesant 8,8 kg avec 2 charnières, soumise à des ouvertures et à des fermetures répétées).
Charge max. de rupture à l'ouverture : 130N (dans les conditions d'essai susmentionnées).
Verres trempés : en cas de cassure, ces verres se brisent en de multiples fragments de manière à ne pas créer de morceaux présentant des arêtes coupantes.

 

Norme de sécurité

Tous les principaux composants des cuisines répondent aux consignes de sécurité en matière de fabrication prévues par la norme UNI-EN 1153 paragraphe 6.2.
Sont également respectées les consignes de sécurité concernant le paragraphe 8 de la norme susmentionnée concernant :
- le basculement des tablettes (§ 8.1)
- le support des tablettes (§ 8.2)
- la charge verticale sur les portes (§ 8.3)
- les portes coulissantes et les rideaux roulants (§ 8.4)
- les tiroirs (§ 8.5)
- la charge sur le plan (§ 8.7)
- le heurt de composants en verre (§ 8.9)
- la fragmentation des verres (§ 8.10)
- stabilité (§ 9)
- la charge des ferrures de suspension meubles hauts (§ 8.8.3)

 

Montage

- S'assurer que le montage est effectué par du personnel qualifié et n'apporter aucune modification au meuble qui pourrait compromettre la stabilité de la structure ; il peut en effet y avoir danger de basculement ou d'affaissement en cas d'installation non conforme.

- Contrôler aussi si le mur et le plafond sont aptes à supporter la charge et s'assurer que les dispositifs de fixation résistent bien aux forces engendrées.

 

Ecologie

En fin d'utilisation, ne pas jeter le meuble dans la nature, faire appel au service de collecte des déchets solides urbains pour son transport à la déchetterie.

 

Notices utiles

Plans de travail

Plan en stratifié

Le stratifié plastique haute pression (HPL) qui revêt le plan est un matériau extrêmement résistant qui assure, conformément aux normes européennes EN 438, de hauts standards de qualité en matière de résistance aux rayures, à la chaleur, aux taches, aux heurts et à l'abrasion.

 

Plans en marbre ou en granit

Ils sont très délicats car poreux (le granit un peu moins), ils se tachent donc plus facilement au contact de liquides renversés accidentellement ; le marbre est, quant à lui, plus facilement attaquable par les acides, même faibles, tels que par exemple le vinaigre ou le citron ; le Fabricant fournit un produit imprégnant servant à boucher les pores et à simplifier ainsi l'enlèvement des taches ; il est néanmoins conseillé de protéger la surface avec cet imprégnant en renouvelant son application une ou deux fois par an.

 

Plan en marbre ou granit aggloméré

Il est formé d'un agglomérat de marbre naturel ou de granit à 95-96% dont la granulométrie va de 0 à 90 mm uni par une résine polyester à 4-5% ; il possède toutes les caractéristiques typiques du marbre ou du granit et il faut donc adopter les mêmes précautions que pour ces derniers ; son principal avantage réside dans sa haute flexibilité au niveau des formes du plan et dans la possibilité de réparer, à l'aide d'un kit spécial, les dommages provoqués par des abrasifs ou par la chute d'objets lourds.

 

Plan synthétique

Ce plan de travail est formé d'une plaque dont l'épaisseur peut aller de 6 à 20 mm, résultat d'un mélange de poudres minérales (telles que quartz, pierres naturelles, etc.) dans des pourcentages allant de 75 à 95%, de pigments (2-5%) et de résines acryliques (8-25%), supportée ou pas par un panneau ligneux (classe E1) ou en matière synthétique (polystyrène, styrène, Eulithe®) à l'épaisseur variable ; le bord peut être réalisé dans le même matériau que la surface ou bien formé de profils dans des matériaux différents (aluminium, bord bois, ABS etc.)
Ce plan, selon son contenu en résines, offre des avantages considérables au point de vue compacité, résistance à l'abrasion, restauration, inaltérabilité aux agents chimiques, absence de porosité et donc étanchéité aux liquides. Il n'est pas toujours facilement recyclable.

 

Plan en stratifié laminé

Il est formé de stratifié dont l'épaisseur des résines support est de 10 mm, collé sur un panneau en particules de bois (classe E1) ignifuge et hydrofuge de 38 mm d'épaisseur. Grâce à ses caractéristiques mécaniques, il est extrêmement résistant aux abrasions et aux heurts et son imperméabilité aux liquides est absolue.

 

Plan en acier inox

Il est formé d'un plan en particules de bois (classe E1) revêtu de tôle d'acier AISI 304 2B, finition scotch brite, de 1 mm d'épaisseur ; il est absolument résistant aux taches et ses qualités d'hygiène le rendent parfaitement apte au traitement des denrées alimentaires dans la cuisine.
Il faut toutefois éviter d'utiliser des objets pointus ou des produits abrasifs qui risquent d'abîmer la surface car l'acier n'est pas extrêmement résistant aux rayures. Autre avantage considérable de ce plan : la possibilité de souder directement les bacs de l'évier et la table de cuisson pour créer une continuité et éviter les points d'union où la saleté risque de se déposer.

 

Plan carrelé

Réalisé avec des carreaux de céramique émaillée, de grès porcelainé ou avec des pierres naturelles collées sur un panneau de bois multiplis hydrofuge et jointés avec du matériel imperméable ; la surface céramique est résistante aux taches mais l'émail risque de s'écailler s'il est heurté avec des objets pointus.
GRÈS = Céramique à pâte vitrifiée, blanche ou colorée, dépourvue d'émail. Font aussi partie de cette catégorie le klinker, le grès salé et les grès fins à usage domestique.
GRÈS PORCELAINÉ = Carreaux obtenus par pressage, ayant une porosité totale très faible, formés d'une pâte claire qui peut être colorée uniformément ou mouchetée à l'aide de mélanges de poudres et de grains dans plusieurs dimensions et couleurs. La composition de la pâte ressemble beaucoup à celle d'un grès clair mais les matières premières sont sélectionnées de manière à contenir un minimum de pourcentage d'oxyde de fer. La pâte est pressée avec des charges spécifiques 50% supérieures au grès clair émaillé. La cuisson a lieu par cycles de moins d'une heure et à des températures avoisinant 1200°C. Les carreaux peuvent aussi être brillantés, avant ou après la pose, pour faire ressortir leurs qualités esthétiques. Il est résistant au gel, aux acides et aux bases, il est faiblement poreux et a une résistance mécanique élevée.

 

Plan en verre

Il est formé d'une plaque de verre extra-light de 12 mm d'épaisseur colorée et soumise à un traitement de trempe powertech pour une plus grande résistance aux heurts ; elle est collée sur un support ligneux (panneau de particules de bois classe E1 V70) hydrofuge à l'épaisseur variable qui a un profil aluminium anodisé appliqué le long du bord.
Ce plan présente des avantages en terme d'imperméabilité, de résistance aux taches et d'hygiène.

 

Conseils d'entretien

Les plans en stratifié, synthétiques et brossés doivent être nettoyés à l’aide d'un simple chiffon doux légèrement humide. En présence de taches, ajouter un savon liquide normal, neutre de préférence ou prévu pour la surface à traiter. Eviter pour tous les plans les produits très abrasifs ou contenant des substances agressives et corrosives tels que l’eau de javel, l’acide, l’alcool, etc. Nous conseillons pour tous les matériaux d'utiliser exclusivement une éponge standard ou un chiffon, comme la microfibre, en évitant absolument les accessoires rugueux (éponge à récurer ou métallique, etc.). Sur les supports brossés, éviter absolument les nettoyeurs vapeur au niveau des joints. Il est préférable d'utiliser des produits en gel anticalcaire. Les plans en inox ont tendance à présenter des taches en raison du calcaire contenu dans l’eau. Il existe aujourd'hui des produits spécifiques pour les surfaces en acier qui éliminent les taches facilement. Veiller à ne pas utiliser de détergents contenant du chlore ou ses composés (le chlore provoque des taches similaires à la rouille) et des éléments abrasifs (crème, savon en poudre, brosse métallique, etc.) car l’acier se griffe facilement. Enfin, pour nettoyer les surfaces en marbre, granit et aggloméré, utiliser exclusivement de l’eau et du savon neutre en évitant les détergents non spécifiques. Il est important d’éliminer immédiatement la saleté ou les taches fraîches car après un certain temps, les substances peuvent pénétrer dans les pores et être absorbées. En cas de taches ou marques (calcaire par exemple), il suffit de frotter avec une pâte à base de bicarbonate et d’eau. Laisser agir quelques minutes et nettoyer avec une éponge humide normale. Il convient de renouveler périodiquement le traitement imperméable à l’aide de produits adaptés.

 

Eviers

Evier en acier inox

Il en existe deux types : ceux qui sont moulés en une seule pièce, obtenus à partir d'une seule feuille, qui ont des bacs moins profonds et un acier plus mince, et ceux qui ont des bacs soudés, plus profonds et donc plus grands.
Sur l'évier en acier, les taches d'eau ainsi que les dépôts de calcaire ont tendance à ressortir mais il suffit d'utiliser un produit de nettoyage spécial que l'on trouve couramment dans le commerce pour les enlever. Il existe aussi une finition gaufrée appelée aussi “anti-rayure” dont la surface est recouverte de dessins géométriques qui rend les éviers moins vulnérables aux rayures ; leur nettoyage est toutefois plus difficile.

 

Evier en résine

C'est un composé de résines et de charges minérales polymérisées en moule, il est inattaquable par les agents chimiques et est résistant aux taches, mais avec le temps il peut perdre de son élasticité et se fissurer par suite de chocs thermiques (chaud-froid par exemple) ; son nettoyage qui au début est très simple se complique au fur et à mesure que le temps passe car des microrayures se forment à sa surface qui emmagasinent la saleté. Il n'est pas facilement recyclable. Pour ce qui est des caractéristiques des différents éviers, se référer aux indications fournies pour les plans de travail.


Le Bois

Le bois est un matériau naturel, avec toutes les caractéristiques que cela comporte. La différence au niveau des veines ou des couleurs entre les différentes parties ne peut dès lors pas être un motif de réclamation valable. Cucine Lube a intégré à son système de qualité des contrôles rigoureux de la finition et de l’association des bois afin de limiter les problèmes éventuels. L’exposition du bois à la lumière directe du soleil peut provoquer des variations de couleur. Ce phénomène est normal et est dû à l’évolution naturelle du matériau. Avec le temps, le bois évolue et peut changer légèrement de couleur. Cela ne constitue en aucun cas un défaut. Le bois demeure, même après transformation, un matériau vivant. Son volume varie en fonction de l’humidité de l’environnement.

 

Conseils de nettoyage et d'entretien

Parties en bois ou plaquées

Nettoyer délicatement avec un chiffon humide et essuyer soigneusement. En présence de tache, utiliser un détergent neutre conçu pour le nettoyage du bois. Eviter absolument les détergents et pulvérisateurs non adaptés qui pourraient endommager la couche de vernis. Essuyer les gouttes d’eau et de vapeur pour éviter les dégâts au niveau du vernis et toute autre détérioration, notamment dans la zone sous l’évier, le lave-vaisselle, le four et la hotte. N’utiliser en aucun cas des produits contenant des substances corrosives, tels les solvants, l’acétone, l’ammoniaque, l’alcool, etc.

 

Parties en stratifié plastique, polymère ou surfacées

Nettoyer avec un chiffon doux (en microfibre) mouillé d'eau chaude et de savon neutre. Il faut toujours essuyer soigneusement les surfaces traitées. Ne pas utiliser de produits agressifs (dégraissants par ex.), d'alcool, de solvants ou d'autres produits nettoyants, ni d'éponges récurantes ou supports similaires pouvant rayer définitivement les parties soumises à entretien.

 

Parties laquées

Nettoyer avec un chiffon doux et du détergent liquide, rincer et essuyer avec soin ; ne pas utiliser de produits abrasifs ou contenant de l'alcool ou des solvants (acétone, trichloréthylène ou ammoniaque).

 

Plans de travail

Les plans en stratifié, synthétiques et brossés doivent être nettoyés à l’aide d'un simple chiffon doux légèrement humide. En présence de taches, ajouter un savon liquide normal, neutre de préférence ou prévu pour la surface à traiter. Eviter pour tous les plans les produits très abrasifs ou contenant des substances agressives et corrosives tels que l’eau de javel, l’acide, l’alcool, etc. Nous conseillons pour tous les matériaux d'utiliser exclusivement une éponge standard ou un chiffon, comme la microfibre, en évitant absolument les accessoires rugueux (éponge à récurer ou métallique, etc.). Sur les supports brossés, éviter absolument les nettoyeurs vapeur au niveau des joints. Il est préférable d'utiliser des produits en gel anticalcaire. Les plans en inox ont tendance à présenter des taches en raison du calcaire contenu dans l’eau. Il existe aujourd'hui des produits spécifiques pour les surfaces en acier qui éliminent les taches facilement. Veiller à ne pas utiliser de détergents contenant du chlore ou ses composés (le chlore provoque des taches similaires à la rouille) et des éléments abrasifs (crème, savon en poudre, brosse métallique, etc.) car l’acier se griffe facilement. Enfin, pour nettoyer les surfaces en marbre, granit et aggloméré, utiliser exclusivement de l’eau et du savon neutre en évitant les détergents non spécifiques. Il est important d’éliminer immédiatement la saleté ou les taches fraîches car après un certain temps, les substances peuvent pénétrer dans les pores et être absorbées. En cas de taches ou marques (calcaire par exemple), il suffit de frotter avec une pâte à base de bicarbonate et d’eau. Laisser agir quelques minutes et nettoyer avec une éponge humide normale. Il convient de renouveler périodiquement le traitement imperméable à l’aide de produits adaptés.

 

Eviers

Pour les éviers dans les divers matériaux (acier ou bien résines synthétiques telles que Fragranite, Cristalite ou Ekotek) se référer aux conseils fournis pour les plans de travail réalisés dans le même matériau.
Ne laisser aucun contenant ou flacon de détergents ou d'autres produits chimiques à composition acide ouverts sous l'évier pour éviter toute oxydation ou corrosion due aux exhalations.

 

Chaises et tables

Pour l'entretien des dessus de tables il suffit de suivre, selon le matériau utilisé, les conseils fournis pour les plans de travail ; pour les dessus plaqués ou en bois, se référer au paragraphe concernant le bois.
Contrôler enfin périodiquement que les boulons utilisés pour fixer les pieds sont bien serrés.
Pour ce qui est des chaises en bois ou laquées, se référer aux indications fournies dans les paragraphes précédents ; pour celles ayant une structure en métal, utiliser pour leur entretien normal un chiffon doux légèrement imbu d'eau et d'alcool ; l'assise en paille naturelle ou synthétique n'exige pas de soin particulier, il faut toutefois la protéger avec un coussin pour la conserver en bon état le plus longtemps possible.
Ne pas oublier enfin que les chaises ne sont pas prévues pour un usage extérieur et qu'il faut toujours les utiliser avec leurs quatre pieds posés sur le sol.

 

Composants divers

Charnières : pour prolonger la durée de vie des charnières des meubles, il ne faut jamais forcer sur l'angle d'ouverture des portes ni s'accrocher à elles quand elles sont ouvertes, éviter enfin de laisser des contenants ou des flacons de détergents ou d'autres produits chimiques ouverts qui pourraient provoquer des oxydations avec le temps.
Bords : les bords ont tendance à se craqueler surtout à cause de la chaleur du four ou des vapeurs s'échappant du lave-vaisselle ; Lube Industries utilise pour coller ses bords des colles polyuréthanes thermodurcissables à très haute résistance à la chaleur et à l'humidité ; il est toutefois recommandé de n'ouvrir le lave-vaisselle que quand il a complètement refroidi et de toujours essuyer les gouttes qui se sont formées.
Etagères et cadres : se référer aux conseils décrits dans les paragraphes précédents concernant les plans en stratifié ou en bois.
Cadres aluminium et plinthes : Nettoyer avec un chiffon doux et du détergent liquide, rincer et essuyer avec soin ; ne jamais utiliser de produits abrasifs.
Boutons et poignées : ils sont protégés par un film protecteur spécial anti-tache et anti-empreinte, éviter par conséquent l'utilisation de produits abrasifs ou de solvants (acétone, trichloréthylène ou ammoniaque) qui compromettraient leur intégrité, utiliser par contre un chiffon humide et essuyer avec soin.

 

Electroménagers

Conseils divers

L'installation d'électroménagers à l'intérieur d'un logement ne doit pas être laissée au hasard mais étudiée de façon rationnelle pour obtenir les meilleures conditions de fonctionnement et de commodité d'utilisation.

- Contrôler périodiquement l'état de l'installation électrique et notamment de l'efficacité de la mise à la terre.
- Ne procéder à aucune opération d'entretien sans avoir auparavant débrancher la fiche ou l'interrupteur.
- Eviter de faire fonctionner ou de toucher aux électroménagers pieds nus et quand le sol est mouillé.
- Il est déconseillé d'utiliser des adaptateurs et des prises multiples, seule la fiche de l'appareil doit être branchée dans la prise pour éviter tout risque de surchauffe et de courts-circuits. L'installation électrique de la cuisine doit, de plus, prévoir un interrupteur différentiel général qui commande, à son tour, un interrupteur de sécurité pour chaque électroménager

 

Avertissement

Se conformer scrupuleusement aux prescriptions des fabricants contenues dans les notices fournies pour chaque électroménager et pour toute demande d'intervention s'adresser directement aux centres d'assistance technique des fabricants qui sont indiqués dans les notices et dans les certificats de garantie.

 

Glossaire

Acier inox

C'est un acier résistant à la corrosion et à certains agents chimiques ; pour être défini ainsi, il doit contenir au moins 12% de chrome ; acier inox 18/10 signifie qu'il contient 18% de chrome et 10% di nickel. Référence en matière d'hygiène, il est largement utilisé dans le secteur alimentaire (casseroles, éviers, plans de travail).

 

Acrylique (façades et portes)

Les portes définies de cette manière sont constituées d'un support en aggloméré et revêtues extérieurement (face visible) de méthacrylate (ABS+Pmma) de 1,4 mm d'épaisseur avec finition brillante (>80 gloss) et intérieurement de méthacrylate gaufré (polystyrène) de 1,2 mm d'épaisseur. Les profils sont normalement bordés en ABS brillant peint. Ce matériau a un aspect tout à fait semblable à la finition laquée brillante ; non toxique, il reste inaltéré dans le temps, conserve ses caractéristiques originales de brillance et sa couleur ne jaunit pas au fil des années ; il résiste aux rayons ultraviolets et à l'humidité. Il n'est pas résistant aux produits suivants : acétone, encre et éthyle-butyle acétate.

 

Alkorcell

C'est une feuille décorative pour usage intérieur à base de polypropylène (PP) dépourvue de composants halogènes, de plastifiants et de formaldéhyde.
Elle est apte au surfaçage de matériaux dérivés du bois et est utilisée dans la fabrication de composants de meubles. Un vernis thermodurcissant confère à cette feuille les propriétés nécessaires à ces applications.
Pour son utilisation avec divers systèmes de collage, la feuille est surfacée au verso avec un primer et le collage est effectué au moyen de colles à dispersion, thermofusibles ou à solvant.

 

Aluminium

Métal blanc argenté ductile et très léger principalement utilisé dans le secteur aéronautique. Moulé sous pression ou tréfilé, il est ensuite verni ou protégé par un procédé d'oxydation anodique qui rend les couches superficielles résistantes aux rayures et à la corrosion.

 

ABS

Code qui signifie acrylonitrile butadiène styrène, un polymère à base de résines synthétiques à haute résistance utilisées pour la construction d'emballages, de carcasses de téléviseurs, de jouets, etc.

 

Panneau central

Panneau central d'une porte généralement en aggloméré plaqué ou revêtu.

 

Papier mélaminé

Papier imprégné de résines mélaminiques ; il existe en plusieurs coloris ou imitation bois. Il est utilisé pour revêtir des panneaux d'aggloméré qui après ce traitement sont définis de "panneaux mélaminés".

 

Colles thermofusibles

Adhésifs qui, appliqués à l'état fondu, font prise lors de leur refroidissement et grâce à la pression exercée entre les deux éléments à coller entre eux. Elles ont des caractéristiques de réversibilité car, ramenées à des températures comprises entre 60° et 100° C environ, elles ramollissent et perdent momentanément leur pouvoir collant.

 

Colles thermodurcissables

Résines qui exercent leur pouvoir collant grâce à des réactions chimiques activées en partie par la chaleur. Les plus importantes dans l'industrie du meuble sont obtenues par combinaison entre le formaldéhyde et d'autres résines de base. Ayant subi une réaction chimique, ces colles sont irréversibles et résistent par conséquent aux températures élevées. Les colles polyuréthanes utilisées par Lube Industries pour coller les bords de ses caissons appartiennent à ce type de colles.

 

Formaldéhyde

Le formaldéhyde est une substance entrant dans la composition de nombreuses colles et résines qui sont, à leur tour, utilisées dans l'usinage de panneaux en bois. Les panneaux ainsi produits peuvent libérer dans l'air ambiant des molécules de formaldéhyde sous forme gazeuse. Cette émission, considérée dangereuse pour la santé, est réglementée dans de nombreux pays du monde par des normes et des lois bien précises.
En Europe (pour l'Italie c'est le DM 10/10/2008 qui fait foi), par exemple, la limite est fixée actuellement à 0,1 ppm et le panneau correspondant est dénommé E1.
La définition de E1 dérive d'un décret publié en Allemagne dès 1986 qui règlementait justement l'émission de formaldéhyde "…. Interdiction de mettre sur le marché des produits dérivés du bois dont la concentration d'équilibre libérée dans l'air dépasse la valeur légale fixée à 0,1 ppm (0,124 mg/m3)”. Depuis lors, c'est le standard adopté par tous les fabricants de panneaux, mais il faut souligner qu'en Italie jusqu'au DM du 10/10/2008 il n'y avait aucune contrainte qui régissait l’émission de formaldéhyde pour les panneaux dérivés du bois.
Au Japon il existe une classification des émissions selon la destination d'utilisation du produit, les panneaux sont dans ce cas classés selon la norme JIS de F* à F**** ; actuellement, F**** est la réglementation la plus sévère pour ce qui est de l'émission de formaldéhyde (< 0,3 mg/litre c'est à dire près de 4 fois moins que le panneau E1 et improprement défini de E0).
En Californie, qui est depuis toujours l'état américain le plus attentif aux problèmes de l'écologie et à la protection de la santé, une loi fixe de nouvelles limites d'émission pour tous les produits dérivés du bois. Notamment, les niveaux d'émission devront être, dans une première phase (2009) en-dessous de 0,18 ppm (parties par million) et, dans une deuxième phase (2011) en-dessous de 0,09 pp, elle deviendra donc l'une des normes les plus sévères au monde. La méthode de référence de mesure est celle décrite par la norme américaine ASTM E 1333-96 (2002) (méthode du test en chambre de grandes dimensions). Malheureusement, il n'y a pas, actuellement, de corrélations officielles entre les valeurs obtenues par la méthode ASTM et la valeur correspondante utilisée en Europe (EN 717-1). Les produits concernés devront posséder des certifications émises par des tiers, des organismes agréés par le California Air Resource Board (certification CARB).
Tout ce qui précède concerne les réglementations qui sont les références législatives dans les différentes parties du monde ; il existe ensuite toute une série de labels et de certifications “commerciales” volontaires (NB : non obligatoires) qui identifient les panneaux qui peuvent satisfaire à une ou plusieurs des normes susmentionnées.
L'une d'entre elles est le protocole interne établi par IKEA qui a fixé des limites et des contrôles périodiques à effectuer sur tous ses produits qui sont tout à fait identiques à ceux établis par la norme californienne ;
dans la foulée, des laboratoires agréés tels que Catas et Cosmob ont développé leurs propres labels (CQA pour le premier et Cosmob Qualitas Praemium Formaldeide pour le deuxième) qui garantissent entre autre le respect des normes japonaises et américaines particulièrement sévères.
Certains fabricants de panneaux ont développé, eux aussi, leurs propres labels pour ce qui est de l'émission de formaldéhyde ; c'est le cas par exemple du Groupe Saviola qui a créé le panneau LEB destiné au marché mondial qui satisfait non seulement aux normes japonaises (F****), mais reprend aussi le schéma de la certification CARB américaine, ceci comporte des contrôles périodiques sur les produits ainsi que sur les limites d'émission ; le panneau LEB possède par conséquent les certifications CQA et Cosmob Qualitas Praemium Formaldeide.
Lube Industries, qui a non seulement fixé depuis longtemps déjà comme exigence minimale obligatoire dans ses cahiers des charges d'acquisition de matériel la classe E1, contrôle aussi l’émission des panneaux en effectuant des essais périodiques sur échantillon pour vérifier les limites d'émission. Elle a de plus choisi de n'utiliser pour les composants des structures de ses cuisines que du matériel à très faible émission de formaldéhyde : à label F****, conformes aux standards de la norme JIS, certificat délivré par le ministère japonais. Il s’agit de la limite la plus sévère actuellement en vigueur en matière de sauvegarde de l’environnement. (< 0,3 mg/litre c'est à dire près de 4 fois moins que le panneau E1).

 

Degré de brillance

Il permet d'identifier la valeur de réflectance ou gloss, lus sur la surface peinte, à l'aide d'un instrument appelé brillancemètre :
- mat : jusqu'à 10 gloss
- semi-mat : de 11 à 35 gloss
- semi-brillant : de 36 à 60 gloss
- brillant : de 61 à 80 gloss
- haut brillant : au-delà de 80 gloss.

 

Hydrofuge

Dans le secteur du meuble, on définit d'hydrofuges des panneaux en aggloméré, MDF ou multiplis "bruts" qui résistent pendant une certaine période de temps, établi par les normes, au renflement des fibres de bois provoqué par l'eau. Cette résistance n'est pas absolue et il existe une échelle de valeurs ; la valeur de résistance maximum correspond à la définition du panneau hydrofuge. Bien entendu, d'autres facteurs contribuent à la résistance des panneaux à l'eau tels que par exemple le type de revêtement et de collage/étanchéité des chants.

 

Stratifié

Egalement connu sous le nom commercial de "formica", il est composé de résines phénoliques (support) et mélaminiques (papier esthétique décoratif) collées entre elles pour former des feuilles d'environ 0,6 mm Il est utilisé pour le revêtement des panneaux ligneux (panneaux stratifiés).
Le stratifié dont l'épaisseur des résines support dépasse 1 mm est appelé stratifié laminé qui, grâce à ses caractéristiques mécaniques peut être utilisé comme panneau autoportant sans être appliqué sur des panneaux ligneux.

 

Stratifié postformé

Application d'une surface stratifiée sur une sous-couche à la forme irrégulière (généralement courbe ou autrement façonnée), comme dans le cas de placage de chant de panneau à la machine.

 

Stratifié HPL

L'indication HPL correspond à High Pressure Laminates ou stratifié haute pression ; les stratifiés de ce type sont définis par la norme EN 438/1, ils sont extrêmement durs et résistants aux rayures, à l'usure, aux chocs, aux agents chimiques et au feu. Ils sont principalement utilisés pour les plans de travail.

 

Panneau MDF

MDF signifie panneau de fibres de moyenne densité issues de bois d'élagage et de déchets d'usinage du bois. Ils sont intéressants du point de vue écologique car leur production n'entraîne pas l'abattage systématique d'arbres. Ils sont composés de fibres de bois obtenues par traitement à la vapeur et par passage dans des défibreurs spéciaux, liées ensuite entre elles par des colles thermodurcissables. Ces fibres (ressemblant beaucoup à du duvet de coton), après avoir été pressées, confèrent au panneau de bonnes caractéristiques mécaniques, une stabilité dimensionnelle et une compacité optimales le long des chants à tel point qu'elles sont indispensables pour la production de panneaux laqués, revêtus en PVC et pour la réalisation de grandes surfaces, où le bois pourrait causer des problèmes de planéité. Leur poids est toutefois élevé et leur résistance à l'humidité est généralement insuffisante.

 

Panneau surfacé mélaminé

Panneau en aggloméré dont les faces sont revêtues de feuilles de papier imprégné de résines mélaminiques.

 

Panneau d'aggloméré

Techniquement défini comme panneau de particules de bois il exploite surtout les déchets d'usinage du bois et le bois d'élagage ; c'est donc un produit écologique car il n'exige pas un abattage d'arbres supplémentaire. Il est composé de copeaux et de particules de bois pressés et liés entre eux par des colles thermodurcissables. Il est couramment employé après placage, surfaçage mélaminique, revêtement PVC ou stratifié, des matériaux qui confèrent au panneau les qualités esthétiques recherchées.
Du point de vue mécanique, le panneau d'aggloméré présente une stabilité dimensionnelle optimale qui le rend indispensable dans le cas de grandes surfaces où le bois massif causerait d'énormes problèmes de planéité ; il est d'autre part beaucoup plus léger que le panneau MDF mais il a, lui aussi, une faible résistance à l'humidité surtout à l'état brut. Toutefois, les matériaux couramment utilisés pour le revêtir lui confèrent une bonne résistance à l'eau qui varie selon le type et la méthode de revêtement utilisés.

 

Panneau multiplis

Il est composé de cinq couches de bois ou plus, dont les fibres sont croisées et liées entre elles par des colles résistantes à l'eau et à l'humidité.

 

Placage

Appelé aussi "tranché" est une mince feuille de bois (environ 0,6 mm) obtenue par tranchage de troncs. Il est utilisé pour revêtir différents panneaux ligneux (MDF, aggloméré, bois massif, etc.) qui sont ensuite définis de plaqués.

 

Plaquage

Action de revêtir un panneau brut avec divers matériaux tels que stratifié, PVC, feuille de placage, etc.

 

PVC

Le chlorure de polyvinyle est sans doute le matériau plastique le plus utilisé dans l'industrie du meuble. Il est utilisé pour revêtir tant les éléments structuraux que les façades. Il est considéré comme un matériau toxique mais en réalité il n'est dangereux qu'en phase de production et de destruction (s'il n'est pas brûlé dans des incinérateurs spéciaux il produit de la dioxine). Il peut être coloré et imiter les veines du bois. S'agissant d'un matériau thermoplastique, il ne résiste pas beaucoup à la chaleur car il ramollit à des températures comprises entre 75° et 95° C.

 

Sérigraphie

Il s'agit d'une technique spéciale d'impression consistant à faire passer de l'encre à travers les mailles d'un tissu de soie (écran de sérigraphie) préalablement obturées au niveau des parties non imprimantes. Sur le verre, grâce à une procédure de chauffage supplémentaire à des températures élevées, la sérigraphie peut être trempée de manière à ce qu'elle se fonde avec les verres et devienne indélébile.

 

Epaisseur des peintures

L'épaisseur du feuil sec de peinture sur le composant est déterminée en mesurant l'épaisseur de la quantité de peinture appliquée :
- pore ouvert : jusqu'à 5 microns d'épaisseur
- pore semi-ouvert : de 6 à 20 microns d'épaisseur
- pore semi-fermé : de 21 à 60 microns d'épaisseur
- pore fermé : plus de 60 microns d'épaisseur

 

Cadre

Structure porteuse pleine, généralement rectangulaire, réalisée par union de quatre éléments ou plus. Si le cadre est rectangulaire, les éléments verticaux sont appelés montants, les éléments horizontaux traverses.

 

Peinture acrylique

Peinture à très haute résistance à la lumière donnant de meilleurs résultats contre le jaunissement. Spécialement utilisée pour les bois clairs où un jaunissement éventuel de la peinture pourrait provoquer un virage de couleur très désagréable. Elle confère au bois un aspect très naturel car l'épaisseur appliquée est minime et ne crée ainsi pas l'effet de superposition produit par un film transparent sur un panneau en bois.

 

Peinture polyuréthane

C'est la plus utilisée dans le secteur du bois car elle est économique et facile à appliquer. Sa résistance à la lumière étant faible, elle a tendance à jaunir et n'est par conséquent pas indiquée pour les bois clairs.

 

Peinture polyester

Elle est couramment utilisée pour obtenir de fortes épaisseurs de peinture avec d'excellentes résistances mécaniques (panneaux laqués). Plus dure que les peintures acryliques et polyuréthanes, elle est aussi utilisée pour les dessus de table et pour les autres éléments soumis à usure. Elle peut être brillantée (laqué brillant) à l'aide de systèmes qui prévoient l'utilisation de grains de plus en plus fins jusqu'à obtenir une surface miroitante d'un grand effet esthétique.
Les peintures polyesters ont elles aussi une résistance insuffisante à la lumière et ne sont par conséquent pas adaptées à la production de laques très claires qui ont tendance à jaunir facilement.

 

Peinture a l'eau

Elle est utilisée dans les nouveaux procédés de peinture écologique qui utilisent l'eau comme solvant. Cela permet de résoudre les grands problèmes d'impact environnemental (il suffit de penser que dans certains cas, 70% du produit appliqué s'évapore pendant le séchage sous forme de solvants polluants). Les peintures à l'eau sont encore en phase expérimentale.

 

Verre trempé

Ce verre possède des caractéristiques de dureté et de résistance aux chocs obtenues par un procédé de trempe. Cette technique consiste à chauffer le verre à de hautes températures (650° C) et à le refroidir ensuite brusquement au moyen de jets d'air.

 

Zamak

Alliage de zinc à l'état pur, d'aluminium et de magnésium qui présente une grande inertie chimique et s'avère idéal pour le moulage sous pression. Dans le secteur du meuble, il est surtout utilisé dans la production de poignées et de boutons de porte.

 

Utilisation et entretien

Colonne pour réfrigérateur

Pour assurer un bon fonctionnement, la colonne pour réfrigérateur exige une aération continue assurée par un fond spécial en plastique perforé qui permet au flux d'air d'entrer par dessous la porte du meuble et de sortir par le haut ; ne rien poser par conséquent sur ou sous les colonnes. Il est vivement déconseillé par ailleurs de placer le réfrigérateur près d'une source de chaleur telle qu'un four par exemple, une table di cuisson ou un radiateur. Fixer toujours les colonnes au mur à l'aide d'une plaque de fixation spéciale pour éviter tout risque de basculement.

 


Hotte

L'utilisation d'une hotte d'aspiration s'avère importante car elle capture les fumées et les évacue à l'extérieur ; il faut toutefois qu'elle soit raccordée sur un conduit de cheminée dédié par un tuyau spécial ; ne pas raccorder la hotte sur un conduit de cheminée auquel sont reliées des chaudières ou des cheminées.
Le filtre anti-graisse en fibre synthétique du type "à jeter après usage" doit être changé tous les 2 mois. Le filtre anti-graisse en métal doit être lavé en lave-vaisselle tous les 2 mois.

 


Charnières

Les charnières peuvent être réglées en cas de désalignement dû à l'utilisation : les trois flèches de la figure indiquent comment procéder au réglage de la porte en hauteur, en largeur et en profondeur. La vis qui permet d'opérer le réglage en profondeur sert aussi à déposer la porte du meuble.

 


Ferrures de suspension meubles hauts - tablettes

Le meuble haut est accroché à la barre de fixation prévue par des ferrures qui permettent de le régler en hauteur et en profondeur à l'aide de vis spéciales situées sous un petit volet plastique comme illustré.
Les supports de tablette permettent une fixation sûre de ces dernières à l'intérieur du meuble pour éviter tout risque de basculement. Pour décrocher ou accrocher la tablette, il suffit d'agir avec un tournevis comme illustré.
Grâce à une série de trous percés sur les côtés du meuble il est possible de placer la tablette à la hauteur voulue.

 


Plan de travail

1. S'assurer que la gaine de protection fournie soit correctement appliquée sur tout le pourtour des découpes pour électroménagers encastrés ou pour éviers.
2. S'assurer de l'application de silicone au niveau des jonctions des plans de travail avant de procéder à leur union.
3. Contrôler que le dosseret adhère bien au mur et au plan de travail et qu'il ait été siliconé si nécessaire.

 


Pieds et plinthes

Pour permettre toute intervention sous les meubles, la plinthe de la cuisine est fixée aux pieds par des crochets plastique facilement décrochables, il suffit pour cela de tirer ou de pousser la plinthe contre les pieds ; une rainure de coulissement prévue sur la plinthe permet de placer ces crochets en face des pieds.
Les pieds des éléments bas et des colonnes sont réglables en hauteur pour une mise à niveau des meubles en cas de sol irrégulier ; il suffit pour cela de tourner l'embase filetée des pieds comme illustré.

 


Tiroirs à sortie totale

Pour accrocher la façade du tiroir, il suffit d'insérer l'insert à expansion prévu sur la façade et de le bloquer comme illustré ; il suffit ensuite d'assembler la façade, avec les inserts déjà installés, aux côtés du tiroir jusqu'à encastrement des ressorts.

Pour décrocher la façade du tiroir il suffit d'insérer un tournevis cruciforme à l'emplacement prévu après avoir retiré le plastique ; il faut ensuite tourner dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'au décrochage.

Pour régler la façade en hauteur agir sur la vis dorée comme illustré.

Pour le réglage latéral agir sur la douille en plastique gris comme illustré.

Pour le réglage de l'inclinaison de la façade procéder comme illustré en tournant le rail.

Pour assembler les rails :
1) insérer le rail
2) soulever le rail à l'arrière
3) encastrer le rail sous le fond

Cotes de montage de la barre de fixation d'éléments hauts selon les hauteurs des éléments hauts et pieds h=15 cm

 

Schéma de raccordement électrique, eau et gaz

Sous-évier avec portes

Sous-évier avec deux casseroliers et siphon pour gain de place